Comment travailler confortablement au bureau

De nos jours les entreprises ont de plus en plus conscience qu’un environnement de travail efficace est aussi ergonomique. Pourtant, d’après l’assurance maladie les troubles musculo-squelettiques représentent 80% des maladies professionnelles. Avec l’avènement du télétravail, ceux-ci augmentent. Voici quelques conseils pour améliorer votre confort au travail et protéger votre santé au bureau.

Un bureau confortable : l’enjeu pour la santé

Nous passons une grande partie de notre temps de travail au bureau. Pour certains, il n’est pas rare de passer une journée entière à travailler assis. L’environnement de travail aura donc un impact direct sur votre santé physique et mentale mais aussi sur votre productivité.

D’après le site ameli.fr, une enquête européenne sur les conditions de travail montre qu’en 2015 les maux de dos (44 %) et les douleurs musculaires du cou et des membres supérieurs (42 %) représentent les deux premiers problèmes de santé dont ont souffert les travailleurs au cours des 12 mois précédents.

Les troubles musculo-squelettiques auraient aussi augmenté de 60% depuis 2003. De nombreux malaises et maladies se développent rapidement avec des symptômes tels que :

  • des douleurs au bras, au cou, musculaires;
  • des tendinites ;
  • des troubles de la vue.

Les troubles musculo-squelettiques sont souvent induits et aggravés par la fatigue, les mauvaises positions sur une longue période et les gestes répétés. Lorsqu’ils se cumulent les symptômes s’aggravent jusqu’à devenir chroniques.

Pour cette raison, la recherche du confort au travail et particulièrement au bureau est indispensable.

Améliorer son poste de travail

Bureau assis debout Ogi Drive electrique
Un bureau assis debout est une des solutions les plus courantes

Le premier point pour améliorer son confort au bureau est de se procurer un mobilier de bureau adapté. Que votre lieu de travail soit dans des locaux professionnels ou à votre domicile, vous devrez porter une attention particulière à votre poste.

Choisissez un bureau adapté à votre morphologie. De nombreuses options sont possibles. De même posséder un siège de bureau, de préférence ergonomique, vous permettra de travailler longtemps et confortablement sans risquer votre santé.

Respectez une bonne ergonomie de travail en faisant attention à votre posture, spécialement en cas de travail intensif sur ordinateur et prévoyez un matériel informatique qui vous permettra de protéger à la fois vos articulations et votre vue.

Supprimer les polluants

Un poste de travail mal placé peut vite devenir fatiguant

L’environnement de votre lieu de travail a un impact direct sur votre confort de travail et votre santé. Si, lorsqu’on parle de pollution, on pense systématiquement à l’aération, il existe d’autre polluants tout aussi délétères tels qu’une luminosité non adaptée, une acoustique défectueuse ou une mauvaise gestion de la température.

Travailler dans un lieu trop ou mal éclairé, trop bruyant, trop chaud ou trop froid multiplie les risques de maladies et de douleurs et diminue votre productivité.

Des surfaces non réfléchissantes pour votre matériel de bureau, du mobilier acoustique pour absorber les sons, une bonne aération et une gestion énergétique adaptée modifiera positivement votre environnement de travail.

Une bonne organisation

Un manque de place et de rangement va souvent augmenter le désordre

La fatigue étant un des facteurs d’augmentation des TMS, il est important d’agir sur tout ce qui peut augmenter inutilement le stress au travail.

Là aussi, un mobilier de bureau adapté peut vous y aider. Rien de plus désagréable, en effet, que d’avoir du matériel de rangement inefficace, de marcher partout sur des câbles ou de faire ses réunions dans des salles trop petites.

L’organisation matérielle doit se coupler avec une organisation interne pour être efficace. Gérer l’intensité du travail, la relation entre collègues, avoir une démarche managériale efficace diminue le stress et les risques de TMS.

Pensez à créer un espace détente pour les pauses. Il est reconnu qu’il améliore à la fois la créativité et la communication au sein de l’entreprise.

Lire aussi :

Soulager son dos et ses articulations au bureau

Quelle est la hauteur idéale pour un bureau ?

La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) au travail

MENU

icon-angle icon-bars icon-times